jeudi 1 octobre 2015

Tout est bien qui finit bien pour les tortues forestières de Palawan

Reptilmag 61 a annoncé le braconnage dont avaient été victimes 3 800 tortues forestières de Palawan, une espèce gravement menacée. Grâce à une mobilisation internationale sans précédent, près de 90 % d’entre elles ont pu être sauvées et relâchées.

Les efforts de la fondation Katala, qui a organisé le sauvetage, se portent désormais sur le suivi des animaux relâchés. Il semble que peu de décès soient à déplorer depuis la remise en liberté des tortues, mais l’impact ultime de ce forfait ne pourra être évalué que dans les années à venir.
J.-M. Bour

Dernier contrôle avant le relâcher. Photo : Fondation Katala

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire